Principes directeurs

Au cours de l’histoire du Rotary, plusieurs principes directeurs ont été formulés pour aider les Rotariens à atteindre les idéaux de service à autrui et de hautes normes éthiques.

Le but du Rotary

Le Rotary a pour objectif de cultiver l’idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement, s’engage à :

  • Mettre à profit les relations et contacts pour servir l’intérêt général ;
  • Observer des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession ; reconnaître la dignité de toute occupation utile ; considérer la profession de chaque Rotarien comme un vecteur d’action au service de la société ;
  • Appliquer l’idéal de servir dans la vie privée, professionnelle et publique ;
  • Faire progresser l’entente entre les peuples, l’altruisme et le respect de la paix par le biais de relations amicales entre les membres des professions, unis par l’idéal de servir.

Le principe des classifications

Ce système garantit que l’effectif du club reflète la composition socioprofessionnelle de la collectivité qu’il dessert. La classification de chaque Rotarien est basée sur sa profession, le nombre de  représentants de cette profession variant selon la taille du club.

Ce système assure un effectif dont la diversité enrichit la vie du club, offre de nombreuses expertises et ressources utilisables dans le cadre de projets, et permet l’avènement de dirigeants de qualité.

Critère des quatre questions

Formulé en 1932 par Herbert Taylor qui devint par la suite président du Rotary International.Traduit dans plus de 100 langues, il est suivi par les Rotariens comme par de nombreuses organisations et individus dans leur vie professionnelle.

  • Est-ce conforme à la VÉRITÉ ?
  • Est-ce LOYAL de part et d’autre ?
  • Est-ce susceptible de stimuler la BONNE VOLONTÉ RÉCIPROQUE et de CRÉER DES RELATIONS AMICALES ?
  • Est-ce BÉNÉFIQUE à tous les intéressés ?

Les 5 domaines d’action

Piliers de la philosophie rotarienne, ils structurent l’ensemble des activités des clubs :

  • Action intérieure : elle englobe tout ce qu’un Rotarien doit faire au sein de son club pour contribuer à son bon fonctionnement et sa convivialité.
  • Action professionnelle : son but est de promouvoir une éthique élevée et de mettre ses compétences professionnelles au service d’autrui.
  • Action d’intérêt public : elle comprend l’ensemble des actions et initiatives du club destinées à améliorer la qualité de vie des membres de sa collectivité
  • Action internationale : actions humanitaires visant à améliorer les conditions de vie dans d’autres pays et à faire progresser l’entente et la bonne volonté dans le monde.
  • Action Nouvelle Génération